top of page
Rechercher

Cramaillote ou miel de pissenlit

Préparation

Cueillir les fleurs de pissenlit bien épanouies, de préférence le matin.

Laver les fleurs rapidement et délicatement ; les faire sécher dans un endroit chaud et sec mais pas au soleil, elles risqueraient de se dessécher. J’ai mis du papier absorbant sous les fleurs pour faciliter le séchage.

Séparer les pétales jaunes de la partie verte de la fleur. C’est l’étape la plus fastidieuse ! A plusieurs, c’est plus sympa

Laver les fruits et les couper en tranches en laissant les pépins ainsi que la peau.

Dans un saladier, mettre les pétales de pissenlit, les rondelles de fruits et recouvrir de 25 cl d’eau minérale.

Laisser macérer une nuit à température ambiante.

Le lendemain, cuire le tout pendant une trentaine de minutes, puis filtrer pour récupérer le jus.

Peser le jus et ajouter 150 g de sucre pour 235 g de jus récupéré.

Cuire le tout pendant une vingtaine de minutes. Attention de ne pas trop la faire cuire (comme moi) pour que la confiture garde une texture de miel.

Vérifier la cuisson et mettre la gelée brûlante dans un pot stérilisé, fermer et laisser refroidir, pot retourné.


Le pissenlit est employé pour ses propriétés :

  • Diurétiques.

  • Cholagogues, pour aider la vésicule biliaire à éliminer.

  • Cholérétiques, pour stimuler le foie.

  • Pour aider à éliminer les calculs rénaux et biliaires.

  • Le pissenlit est excellent pour lutter contre le vieillissement de la peau. Riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments, le pissenlit est un des légumes les plus riches en provitamines A.



4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page