Rechercher

Récolte de sève de bouleau

nous sommes en février, c'est le moment idéal pour récolter la sève de bouleau

sans fatiguer l'arbre.

Le bouleau commun n’est pas seulement un arbre ornemental : on utilise son écorce, ses feuilles et sa sève pour leurs propriétés médicinales distinctes. On se penche ici sur les vertus de la sève de bouleau : la prendre en cure permet de détoxifier l’organisme, d’aider à la perte de poids et d’entretenir la santé en général.

La sève fraîche de bouleau, c’est-à-dire tout juste extraite de l’arbre, se conserve seulement 3 à 4 semaines. La fermentation qui se fait naturellement dans la sève lui permet d’être particulièrement riche et efficace durant ce délai.


La sève stabilisée présente l’avantage de se conserver bien plus longtemps, jusqu’à plusieurs mois, grâce à l’ajout de jus de citron comme conservateur naturel. Certains ajoutent également de l’alcool ou des bourgeons de plantes.



Lorsqu'elle vient d'être extraite de l’arbre, elle est riche en composés organiques et inorganiques :



  • Sucres : glucose, fructose, saccharose, galactose…

  • Hétérosides, composés d’un sucre et d’un aglycone, c’est-à-dire un composé non sucré : bétuloside, monotropisoside.

  • Acides aminés : valine, isoleucine, glutamine…

  • Protéines et enzymes.

  • Acides : malique, citrique, succinique, phosphorique…

  • Sels minéraux : potassium, calcium, silicium…

  • Oligo-éléments : cuivre, zinc, manganèse, fer…

  • Quelques vitamines : A, C, B9 (acide folique)..

Pour récolter la sève, il faut faire un trou dans son tronc. N'oubliez pas de lui demander la permission ainsi que de le remerciez pour sa générosité!

Vous pouvez ensuite mettre un robinet à sève ou un tuyau et une bouteille ou tout autre contenant en dessous. Lorsque le contenant est plein et que vous en avez assez, ne fatiguer pas l'arbre inutilement et rebouchez le trou!

Bonne dégustation, et bonne santé à tous!


C’est en Europe et en Russie que l’on constate une utilisation traditionnelle du bouleau en général et de sa sève en particulier2‌. En Italie, la sève est utilisée comme remède naturel contre le rhume et l’alopécie, cette pathologie qui entraîne une chute sévère des cheveux.


En Europe centrale, le spectre pharmacologique de la sève de bouleau est très large :



  • pathologies des poumons, de l’estomac, des reins, du foie ;

  • rhumatismes, arthrite ;

  • rhume ;

  • choléra ;

  • infertilité ;

  • goutte ;

  • perte d’appétit ;

  • engelures…

Quelques études ont documenté ses effets anti-inflammatoires, notamment sur des rats. Par ailleurs, elle contient du salicylate de méthyle. Cet ester est similaire à l’aspirine : il permet de faire baisser la fièvre et de calmer les douleurs. Les propriétés anti-inflammatoires de la sève de bouleau lui donneraient un effet contre l’arthrose.


Chez des souris, on constate aussi un effet significatif, après son administration sur des paramètres immunitaires. Parmi ceux-ci, l’augmentation des monocytes, des neutrophiles, et des lymphocytes.


Sa richesse en vitamines, en minéraux et oligo-éléments lui permet naturellement de renforcer les défenses immunitaires.



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout